Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président américain Barack Obama a marqué des points importants mardi soir dans son duel face au républicain Mitt Romney. Il a remporté plusieurs Etats clés qui pourraient le propulser vers un second mandat à la Maison Blanche.

Le destin de M. Obama, premier président noir des Etats-Unis, porté au pouvoir il y a quatre ans sur des slogans d'"espoir" et de "changement", est dans la balance. Un seul démocrate, Bill Clinton, a enchaîné deux mandats pleins à la tête du pays depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Barack Obama a remporté plusieurs Etats âprement disputés dont le New Hampshire (nord-est), la Pennsylvanie (est), le Michigan (nord) et le Wisconsin (nord), selon les estimations des télévisions américaines, autant d'Etats que le républicain espérait enlever.

La Floride (sud-est), la Virginie (est) et surtout l'Ohio (nord), trois Etats que M. Romney doit désormais impérativement gagner vu ses pertes ailleurs, restaient encore ouverts mardi soir, mais dans l'Ohio, M. Obama semble avoir pris un excellent départ.

M. Romney, 65 ans, a centré sa campagne sur la critique du bilan économique du président. M. Obama, 51 ans, s'est lui posé en défenseur de la classe moyenne, toujours affectée par les suites de la crise de 2008.

Les deux candidats ont empoché sans coup férir les fiefs de leurs partis respectifs: la plupart des Etats du nord-est pour le démocrate et le "Vieux Sud" (Géorgie, Alabama, Mississippi) pour le républicain.

Après un an et demi de campagne acharnée, des milliards de dollars dépensés, des dizaines de milliers de kilomètres parcourus et de mains serrées, des dizaines de millions d'Américains au total se sont déplacés pour départager les deux hommes. Certains ont parfois dû attendre de longues heures avant de glisser leur bulletin dans l'urne et les plaintes se multipliaient.

Quel que soit le vainqueur, ses promesses risquent de se heurter au puissant Congrès.

Les républicains devraient conserver leur majorité à la Chambre des représentants. En revanche, les démocrates sont bien partis pour défendre la leur au Sénat avec plusieurs succès importants. La co-présidente du caucus des "Amis de la Suisse" à la Chambre des représentants Tammy Baldwin a été élue dans le Wisconsin et deviendra la première lesbienne de l'Histoire à la Chambre haute du Congrès américain.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS