Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président américain Barack Obama a promis jeudi à Canberra d'évoquer "franchement" avec Pékin les différends entre les deux pays, notamment en matière de droits de l'homme. Il souhaite cependant chercher à construire une relation de "coopération" avec la Chine.

"Nous poursuivrons nos efforts pour construire une relation de coopération avec la Chine (...) en même temps que nous continuerons à parler franchement à Pékin de l'importance de respecter les normes internationales et les droits humains universels du peuple chinois", a dit M. Obama dans un discours devant le parlement australien.

Il a également assuré que les Etats-Unis prendraient des mesures "fermes" contre toute tentative de prolifération nucléaire par la Corée du Nord, dont le programme nucléaire inquiète Washington et ses alliés.

"Le transfert de matériaux nucléaires par la Corée du Nord vers des Etats ou des entités autres serait considéré comme une menace très sérieuse par les Etats-Unis et nos alliés", a-t-il déclaré dans son discours, assurant également que dans un tel cas Washington "agirait fermement".

ATS