Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Irréalistes pour les uns, honteusement modestes pour les autres. Les objectifs en matière de réduction des gaz à effet de serre annoncés par le Conseil fédéral vendredi ont aussitôt fait réagir les différents partis et organisations.

Ces objectifs ne sont rien d'autre que de "l'air chaud" pour l'Alliance climatique, qui les juge très insuffisants. "Si tous les pays se fixent des buts aussi modestes, il n’y a aucune chance de garder le réchauffement climatique en dessous de 2 degrés", dénonce le communiqué de l'organisation.

"Ainsi la Suisse freine ses efforts de protection du climat et elle se fait aussi clairement dépasser par l’Union européenne ou même par les Etats-Unis, qui prévoient une diminution de 2% par an", constate Patrick Hofstetter, coordinateur de l’Alliance climatique et expert climatique du WWF Suisse.

"C’est aux pays nantis comme la Suisse de faire plus", plaide encore l'Alliance, qui réunit une cinquantaine d'organisations représentant les milieux de l'environnement, de l'aide au développement et de la politique, dont les Verts et le PS.

Le fait que les deux cinquièmes de ces objectifs doivent être réalisés à l'étranger est un point critique aux yeux du conseiller national Roger Nordmann (PS/VD). "Une grave erreur stratégique, car cela signifie qu'en Suisse, on continuera d'acheter du pétrole muni de certificats d'une qualité parfois douteuse. Cela frise le trafic d'indulgences."

Très ambitieux

Pour l'usam au contraire, la politique suisse en matière de climat est d'ores et déjà très ambitieuse. L'organisation faîtière des PME suisses attend du Conseil fédéral qu'il accorde une certaine marge de manoeuvre aux milieux économiques, condition expresse, selon elle, pour concilier les objectifs de réduction des émissions de CO2 et de création de richesses.

Le PLR se déclare sceptique sur la possibilité de réaliser ces objectifs d'ici 2030. A l'instar de l'UDC, il estime que la Suisse fait déjà beaucoup en matière de protection du climat et se montre plus exemplaire que bien d'autres pays.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS