Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

OC Oerlikon a poursuivi sa vigoureuse croissance après neuf mois en 2011. Le conglomérat industriel schwyzois a dégagé un chiffre d'affaires de 3,08 milliards de francs, 24% de plus qu'un an auparavant. Les entrées de commandes ont, elles, stagné à 3,19 milliards.

Hors effets de change, la progression des ventes s'est même inscrite à 42%, a précisé jeudi le groupe établi à Pfäffikon. Toutes les régions ont contribué à la hausse du chiffre d'affaires, en particulier l'Asie. Les entrées de commandes sont restées stables par rapport à l'an passé, à 3,2 milliards de francs.

La plupart des divisions du groupe actif dans les machines et composants textiles, les pompes à vide, les revêtements d'outils, les systèmes de transmission ainsi que les techniques photovoltaïques ont contribué à la croissance du chiffre d'affaires. Seul le segment des semi-conducteurs a vu ses ventes fléchir de 7% à 77 millions de francs.

Prévision confirmée

A fin septembre, le carnet de commandes du groupe se montait à 1,69 milliard de francs, en progrès de 7% sur un an, porté notamment par les segments des machines textiles et des systèmes de transmission. Côté entrées d'ordres, les divisions Oerlikon Coating et Oerlikon Drive Systems ont présenté de vives progressions, de 19 et 17% respectivement.

Confirmant sa prévision d'une hausse du chiffre d'affaires de jusqu'à 10% par rapport à 2010 et d'une baisse des commandes de 10%, le conglomérat industriel escompte désormais une marge d'exploitation (EBIT) supérieure à 9%, contre une prévision comprise entre 8 et 9% jusqu'alors. Oerlikon estime pouvoir tirer avantage de la diversité de ses activités ainsi que de sa forte présence sur les marchés émergents.

ATS