Toute l'actu en bref

Un homme pousse deux enfants dans une chaise roulante alors qu'ils fuient les combats entre les militants du groupe Etat islamique et les forces spéciales irakiennes à Mossoul.

KEYSTONE/AP/MAYA ALLERUZZO

(sda-ats)

Les forces irakiennes ont lancé une offensive sur plusieurs fronts pour reprendre les derniers quartiers de Mossoul tenus par Daech, a annoncé samedi le Commandement conjoint des opérations (JOC). Celui-ci coordonne la lutte contre l'EI en Irak.

"Les forces armées ont attaqué le quartier al-Shifaa et l'Hôpital républicain. La police fédérale (a attaqué) le quartier de Zinjili, et les forces du contre-terrorisme (CTS, unité d'élite, ndlr) ont attaqué le quartier al-Saha al-Oula", a détaillé le JOC dans un communiqué.

Ces trois quartiers se situent au nord de la vieille ville, un dédale de ruelles étroites densément peuplées où environ 250'000 civils, selon des responsables humanitaires et d'organisations de droits humains, sont retenus par les djihadistes afin de servir de "boucliers humains".

Les forces de l'armée, du ministère de l'Intérieur et de la police, appuyées par une coalition internationale conduite par les Etats-Unis, ont lancé mi-octobre une vaste offensive pour reconquérir Mossoul, la deuxième ville d'Irak située dans le nord du pays et qui a été prise par le groupe Etat islamque (EI) en juin 2014.

Après s'être emparés fin janvier de la partie orientale de la ville, elles se sont lancées le 19 février à l'assaut de la partie ouest, dont elles ont repris une bonne partie.

ATS

 Toute l'actu en bref