Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Olivier Botteron était jusqu'ici le commandant de la région gardes-frontière de Genève (archives)

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Olivier Botteron, ancien cadre de la police vaudoise et des gardes-frontière, est le futur commandant de la police de Lausanne. Il succédera le 20 décembre à Pierre-Alain Raemy, qui part à la retraite.

La municipalité a désigné Olivier Botteron, 52 ans, comme futur commandant de la police de Lausanne. Il a été choisi parmi plusieurs candidats au terme d'une sélection rigoureuse appuyée par des experts externes, explique vendredi la ville dans un communiqué.

Pas un inconnu

Olivier Botteron est loin d'être un inconnu sur la scène policière vaudoise. Il est entré en 1988 au service de la Police cantonale et y a exercé de nombreuses fonctions. Il a notamment été adjoint du commandant de la gendarmerie avant d'en devenir le commandant de 2010 à 2015.

M. Botteron a ensuite rejoint le Corps des gardes-frontière, où il a le grade de colonel. Il commande actuellement la région de Genève, qui comprend l'aéroport.

La municipalité de Lausanne est convaincue que "l'expérience et l'étendue de ses connaissances lui permettront de faire face aux enjeux d'une ville centre". Il commandera un service comptant actuellement 650 collaborateurs, dont 480 policiers. L'objectif est de parvenir à 500 policiers en 2020, a précisé la ville.

Départ

Pierre-Alain Raemy s'en va après 34 ans de service, dont presque huit comme commandant. Diplôme HEC en poche, il était entré un peu par hasard dans la police, où il a favorisé la mise sur pied d'un code éthique. En 2015, son déménagement en Valais avait créé la polémique: la ville avait ensuite modifié son règlement et décidé que le prochain commandant ne devra pas habiter à plus de 30 minutes du chef-lieu lausannois.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS