Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fribourg Olympic a frappé fort dans l'acte II de la finale des play-off de LNA messieurs, prévue au meilleur des sept matches.

Les joueurs du coach Petar Aleksic ont écrasé les Lions de Genève 99-72 et mènent 2-0 dans la série. Inquiétés durant le premier quart d'heure samedi lors du premier match, ils n'ont cette fois-ci pas mis longtemps à trouver leur rythme de croisière. Menés 2-5 après 1'13'' de jeu, les vainqueurs de la Coupe de la Ligue et de la Coupe de Suisse ont signé un partiel de 11-0 en moins de quatre minutes pour prendre définitivement les devants (13-5 à la 5e minute).

Olympic a ensuite donné la leçon à des Lions dominés sous les panneaux (30 rebonds, contre 37 pour Fribourg sur l'ensemble du match) et coupables de trop nombreuses pertes de balle (7 dans le premier quart-temps, 17 au total). Portés par un Murphy Burnatowski en pleine bourre (23 points pour l'ailier-fort canadien, dont 19 en première mi-temps), les Fribourgeois ont bouclé le premier quart avec 17 longueurs d'avance (28-11).

L'équipe du président Philippe de Gottrau n'a pas desserré son étreinte dans le deuxième "quarter". Elle prenait presque logiquement 30 points d'avance dès la 18e minute (53-23). Et le panier primé signé au "buzzer" par l'ex-Lion Jérémy Jaunin, au terme d'une belle action collective, lui permettait d'atteindre la pause avec un insolent +37 (62-25). La deuxième mi-temps ne fut forcément que du remplissage, les Lions profitant d'une légitime baisse de régime de leurs adversaires pour recoller quelque peu au score. Mais le succès fribourgeois était acquis depuis longtemps.

Les deux prochains matches sont prévus à la Salle du Pommier au Grand-Saconnex. Les Lions de Genève n'auront pas le droit à l'erreur devant leur public s'ils entendent faire douter un Fribourg Olympic dont la supériorité semble nette. L'entraîneur Vedran Bosnic doit notamment compter sur un réveil de ses meilleurs joueurs, qui n'ont pas su répondre aux leaders fribourgeois mardi soir à St-Léonard. Marko Mladjan n'a ainsi inscrit que 2 points pour une équipe dont les meilleurs marqueurs furent Marquis Addison et Dejan Jeftic (13 points chacun).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS