Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La finale de la Coupe de la Ligue messieurs opposera Fribourg et Genève dimanche à Montreux.

Olympic a battu les Lugano Tigers 80-75 samedi soir dans la deuxième demi-finale. Les Lions, leaders du championnat, avaient quant à eux dominé Union Neuchâtel 69-64 un peu plus tôt dans la journée.

Il aurait fallu que les leaders luganais soient plus en forme pour faire dérailler le train fribourgeois. Le meneur Rickey Gibson a dû sortir pour cinq fautes alors qu'il restait 1'52'' à jouer, Ballard n'a inscrit que 14 points et Schneidermann n'a capté que 2 rebonds pour 10 points. Alors, malgré la belle performance de Jonathan Dubas (17 points, 9 rebonds) et de Rendleman (15 points), les joueurs d'Andrea Petitpierre ont cédé en fin de partie. James Smith (19 points) a parfaitement tenu la baraque au cours du dernier quart pour des Fribourgeois impeccables lors des 25 dernières minutes.

Les hommes de Petar Aleksic - très remonté samedi - étaient bien entrés dans la rencontre (11-6 après six minutes). Les Tessinois ont refait surface, jusqu'à prendre treize points d'avance après un peu plus de 13 minutes. Cette avance, ils l'ont maintenue jusqu'à la 28e minute. Olympic est alors passé devant d'une longueur (58-57). Là où les Fribourgeois ont été bons, c'est dans la répartition des points. Cinq joueurs ont ainsi passé la barre des dix points, comme pour prouver que les Fribourgeois ont gagné en équipe.

La première demi-finale avait souri aux Lions de Genève. Si la première mi-temps (27-24) a permis aux défenses de se mettre en évidence, il en a été tout autrement du troisième quart (24-30). Les deux équipes ont profité des largesses offertes par les défenses et des nombreux lancers francs pour donner au score un peu plus de couleurs.

Les Lions ont réussi à retourner la situation lors de cette troisième période, alors que Ramseier et James étaient sortis après avoir récolté leur quatrième faute. Contraints de faire différemment, les joueurs d'Ivan Rudez ont profité de l'adresse de Dusan Mladjan (24 points) et de la vitesse de Jérémy Jaunin pour faire mal à des Unionistes soudain empruntés. Du coup, les Neuchâtelois - Kuburovic en particulier - ont commencé à forcer leurs shoots.

Présent défensivement avec 13 rebonds et 2 contres, Babacar Touré n'a malheureusement pas pesé sous la raquette genevoise avec seulement 7 points. Il faut dire que les Lions ont tout fait pour éteindre le meilleur marqueur neuchâtelois. Et les Genevois ont été extrêmement habiles derrière la ligne des lancers francs avec un superbe 22/23. En comparaison, Neuchâtel a tourné à 58,6% (17/29). Pape Badji, pourtant auteur de son double-double habituel avec 12 points et 13 rebonds, a été trop maladroit dans cet exercice avec un médiocre 2/10.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS