Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a rejeté mardi devant l'Assemblée générale les menaces d'opérations militaires proférées d'Etat à Etat. Le président américain Barack Obama a pour sa part mis l'Iran en garde contre l'acquisition de l'arme nucléaire.

"Je rejette (...) à la fois la rhétorique qui vise à délégitimer (autrui) et les menaces d'opérations militaires potentielles lancées par un Etat contre un autre. De telles attaques auraient des effets dévastateurs", a déclaré Ban Ki-moon à la tribune de l'Assemblée générale des Nations unies.

"Discours belliqueux alarmants"

"Les discours belliqueux retentissants de ces dernières semaines sont alarmants et doivent nous rappeler la nécessité de solutions pacifiques et du respect total de la Charte de l'ONU et du droit international", a-t-il poursuivi.

Ban Ki-moon n'a pas spécifié les pays qu'il visait, mais les récentes déclarations de responsables iraniens, américains et israéliens laissent peu de doutes sur son intention.

A la même tribune, le président américain Barack Obama a déclaré plus tard dans la journée que les Etats-Unis feraient "ce qu'ils doivent faire" pour empêcher l'Iran d'acquérir la bombe atomique.

Israël menacé

"Un Iran doté de l'arme nucléaire (...) ferait peser des menaces sur l'existence d'Israël, sur la sécurité des pays du Golfe, et sur la stabilité de l'économie mondiale", a martelé Barack Obama. "L'Amérique veut résoudre ce dossier par la diplomatie et nous pensons qu'il y a encore le temps et l'espace nécessaires pour le faire. Mais ce temps est limité", a-t-il averti.

La veille, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad avait prévenu que la République islamique était prête à se défendre contre Israël, ajoutant que "dans une perspective historique, ils (les Israéliens) constituent une perturbation minimale apparue récemment dans le paysage et qui est ensuite éliminée".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS