Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse s'engage à l'ONU pour une interdiction mondiale des armes atomiques. L'ambassadeur de Suisse pour le désarmement nucléaire, Benno Laggner, a dirigé mardi à New York une réunion portant sur "les conséquences humanitaires des armes nucléaires".

Bien que la guerre froide soit terminée, la menace de la destruction de la planète par l'arme nucléaire continue d'exister au XXIe siècle, a déclaré Benno Laggner. Les conséquences humanitaires d'un engagement nucléaire seraient immenses, causant un grand nombre de victimes, directement et indirectement, selon lui.

Ces craintes sont confirmées par une étude sur les conséquences d'une guerre nucléaire en terme de production alimentaire. Ira Helfand, auteure de la recherche, estime que l'engagement d'un faible arsenal de bombes nucléaires suffirait à réduire dangereusement la production mondiale de blé et de riz.

Les prix des aliments grimperaient alors, devenant inabordables pour les plus pauvres, selon l'étude intitulée "Famine nucléaire - Un million de personnes menacées". D'après Benno Laggner, 35 pays soutiennent la campagne pour la suppression des armes nucléaires.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS