Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une des victimes portait un burqa (archives).

KEYSTONE/AP/MOHAMMAD ZUBAIR

(sda-ats)

La police pakistanaise a promis une récompense de 500'000 roupies (4600 francs) jeudi pour toute information conduisant à l'arrestation d'un inconnu qui a poignardé onze femmes en quelques semaines dans les rues de Karachi. Les attaques ont toujours lieu par-derrière.

La série d'attaques a débuté fin septembre quand un inconnu à mobylette a commencé à s'en prendre et à blesser des femmes sur les trottoirs. L'assaillant est monté en puissance mercredi, agressant cinq femmes du même quartier dans la même soirée, portant son tableau de chasse à onze victimes et déclenchant l'alerte pour les autorités.

Des images d'une caméra de surveillance le montrent frappant par l'arrière une femme en burqa avant de prendre la fuite, a indiqué la police.

Agressions similaires à Rawalpindi

"C'est sa façon de procéder: attaquer les femmes de dos avec un objet tranchant. Nous avons arrêté au moins huit individus présentant des ressemblances avec l'agresseur", a indiqué un officier de police. "Cette affaire nous occupe complètement et nous espérons mettre rapidement la main sur le coupable", a-t-il ajouté.

Une série d'agressions similaires s'était produite l'an dernier dans la ville de garnison de Rawalpindi, où un homme avait poignardé 17 femmes en quelques mois, dont une à mort, parce qu'il voulait "se venger" d'une méchante belle-mère. "Je hais les femmes", avait-il expliqué après son arrestation.

Les femmes pakistanaises luttent depuis des années pour faire valoir leurs droits dans une société patriarcale qui privilégie l'honneur masculin et tue encore en son nom.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS