Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une explosion s'est produite dans une mine illégale de charbon située à environ 90 km de Bogota en Colombie. Son origine était toujours inconnue samedi soir. Les opérations de secours mobilisent "de façon ininterrompue" plus de 35 sauveteurs et 7 ingénieurs.

KEYSTONE/EPA EFE/MAURICIO DUENAS CASTANEDA

(sda-ats)

Une explosion s'est produite vendredi dans une mine illégale de charbon du centre de la Colombie. Onze personnes ont trouvé la mort, une a été blessée et deux sont encore portées disparues, selon le dernier bilan des services de secours samedi.

Selon l'Agence nationale des mines (ANM), l'accident est dû à une "explosion de méthane dans une mine illégale de charbon" de la commune de Cucunuba (département du Cundinamarca, à environ 90 km de Bogota), ville où se trouvent 44 mines légales et autant de sites illégaux.

Un précédent bilan faisait état de 8 morts et 5 disparus. L'explosion a eu lieu vendredi vers 16h30 locales (23h30 vendredi en Suisse), selon Wilson Garcia, directeur de l'Unité administrative spéciale pour la gestion des risques et des catastrophes naturelles du Cundinamarca.

L'origine de cette explosion était toujours inconnue samedi soir. Les opérations de secours mobilisent "de façon ininterrompue" plus de 50 sauveteurs et 7 ingénieurs, a précisé cette administration.

Selon l'Agence nationale des mines, 28 accidents ont eu lieu dans des mines colombiennes lors des cinq premiers mois de 2017, pour 23 morts et 33 blessés. 60% de ces accidents ont eu lieu dans des mines de charbon. En 2016, il y avait eu 114 accidents, pour 124 morts.

ATS