Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Opération "Figaro" de la police genevoise contre la délinquance

Genève - Dès lundi, la police genevoise va accroître sa présence au centre-ville. L'opération "Figaro", qui se prolongera jusqu'à la fin de l'année, a pour but de pourrir la vie des petits délinquants qui sévissent aux Pâquis, aux Eaux-Vives, à Rive et à Cornavin.
Ce dispositif de grande envergure nécessite quelques adaptations dans l'organisation de la police, car les effectifs ne sont pas extensibles. Il y aura une coordination différente qui obligera à une plus grande souplesse des collaborateurs, a indiqué le porte-parole de la police genevoise Jean-Philippe Brandt.
Cette concentration d'effectifs au centre-ville ne signifiera pas que certains quartiers plus périphériques seront abandonnés à leur sort. "La police de proximité continuera à faire son travail", a assuré M. Brandt. Les forces de l'ordre promettent aussi de réagir rapidement en cas de déplacement de la criminalité.
"Figaro" va mobiliser chaque jour entre 15 et 30 policiers, grâce à un réaménagement des horaires de la Brigade de sécurité publique, de la task force drogue et des spécialistes de la police judiciaire. Un suivi permanent de l'opération sera effectué, avec des mesures de la petite délinquance dans divers endroits.
A Genève, les vols en tout genre ont augmenté de 7% en 2009 par rapport à l'année précédente. Lors de la publication de ce chiffre le mois dernier, la nouvelle conseillère d'Etat Isabel Rochat n'avait pas manqué de faire part de sa préoccupation quant à la sécurité dans le canton.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.