Navigation

Opération préventive au pénitencier de Bochuz (VD)

Ce contenu a été publié le 18 mars 2014 - 10:49
(Keystone-ATS)

Une opération préventive de sécurité a débuté mardi matin dès 06h00 au pénitencier vaudois de Bochuz. L'action vise à "garantir sur le long terme la sécurité du personnel et des personnes détenues", a indiqué le canton dans une note.

L'important dispositif a été déployé à la demande du Département des institutions et de la sécurité (DIS) et du Service pénitentiaire (SPEN) du canton de Vaud. Sont engagés des gens du SPEN, de la police cantonale vaudoise, de la police de Lausanne avec, en appui, des spécialistes des polices genevoises, fribourgeoises et des transports.

L'opération, qui entend faire "respecter les bases légales en vigueur", ne répond pas à un événement particulier. Elle a été préparée ces dernières semaines, déclare le DIS. Le canton prie la presse de ne pas se rendre sur place et promet une information en fin d'après-midi.

Evasions spectaculaires

L'action est une première depuis que la conseillère d'Etat Béatrice Métraux a repris les rênes des prisons, note le DIS. Les établissements pénitentiaires vaudois ont connu il y a peu des évasions spectaculaires.

Outre au Bois-Mermet à Lausanne, une attaque style commando s'était produite à Bochuz fin juillet. Des hommes venus de l'extérieur n'avaient pas hésité à tirer à la Kalachnikov pour faciliter la fuite de deux détenus dont l'un était membre des Pink Panthers.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.