Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La résistance à la construction de logements sur l'ancien jardin de Hermann Hesse grandit dans la commune tessinoise de Collina d'Oro. Des habitants ont lancé une pétition pour sauver le parc chargé d'histoire de la "Casa Rossa". La Protection du patrimoine prévoit de faire recours.

Le secrétaire de la Protection du patrimoine du Tessin a déclaré à l'ats préparer un recours contre le bétonnage du parc, confirmant les informations parues dans différents journaux. Il n'est pas seul à s'opposer au projet: un groupe d'habitants a appelé à la protestation et les Verts ont lancé une récolte de signature pour protéger le jardin de l'écrivain.

Dix maisons familiales et un immeuble doivent être construits dans la partie inférieure de l'ancien parc de Hermann Hesse. Les propriétaires du terrain ont déposé la demande de permis de construire correspondante. Près de 5000 mètres carré du terrain sont classées zone à bâtir, selon la commune.

A Berne puis au tessin

L'essayiste, né en Allemagne en 1877, s'est établi en Suisse dès 1914 et vit d'abord à Berne avant de s'établir au Tessin. Hermann Hesse, auteur de "Le retour de Zarathoustra", a vécu plus de 30 ans dans la "Casa Rossa" avec sa troisième femme, de 1931 à sa mort, en 1962. C'est dans cette maison notamment qu'il a écrit son roman "Le Jeu des perles de verre", pour lequel il a reçu le Prix Nobel de littérature en 1946.

Le parc de la demeure a joué un grand rôle dans son oeuvre. L'écrivain liait le jardinage à la méditation et à la "digestion intellectuelle", expliquait-il dans des lettres et dans son livre "Stunden im Garten".

ATS