Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A l'inverse des acteurs du commerce de détail, les entreprises spécialisées dans la vente en ligne envisagent l'avenir avec optimisme. Selon une étude, la grande majorité des firmes actives dans le e-commerce tablent sur une vigoureuse croissance de leurs affaires cette année.

Pas loin de 60% des 27 sociétés interrogées actives dans la vente de biens de consommation et les services en ligne prévoient une expansion supérieure à 10%, ressort-il d'une enquête. Quinze pourcent des entreprises interrogées escomptent même une hausse dépassant 25%.

Selon les auteurs de l'étude, l'envol du commerce en ligne reflète la popularité croissante de l'internet mobile, phénomène lié au boum des smartphones. Seules 12% des firmes sondées estiment que leur chiffre d'affaires devrait fléchir cette année.

Les commerçants en ligne ont dans l'ensemble vécu une année 2011 favorable, 80% des prestataires de services dans ce domaine étant parvenu à accroître leurs ventes au regard de 2010. Pour le quart des entreprises interrogées la progression du chiffre d'affaires a dépassé les 25%. Un tiers d'entre elles a affiché une expansion supérieure à 10%.

Pas un feu de paille

Cette évolution qui se dessine depuis plusieurs années ne constitue pas un feu de paille, estiment les auteurs de l'étude. La majorité des entreprises ayant participé à l'enquête sont expérimentées dans le commerce en ligne.

En parallèle à ces développements, le commerce de détail traditionnel vit pour sa part une période difficile. Selon une étude publiée mardi par le Credit Suisse, le chiffre d'affaires de la branche, y compris la vente en ligne, a fléchi de 1,5% l'an passé. Un nouveau tassement de près de 0,5% est attendu cette année.

ATS