Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - L'opérateur Orange, filiale de France Télécom, a annoncé qu'il allait faire appel de la décision la Comco d'interdire sa fusion avec Sunrise, en raison d'une "position dominante". "La première étape sera de faire appel", a déclaré le directeur financier d'Orange.
"C'est une décision de l'Autorité réglementaire de la concurrence (COMCO). Je ne suis pas sûr que l'Autorité réglementaire des télécoms (ComCom) partage tout à fait le même point de vue, et le gouvernement (suisse) probablement pas", a indiqué "La première étape sera de faire appel", a indiqué M. Pélissie le directeur financier d'Orange, lors d'une conférence de presse téléphonique.
"Ce qui nous fait penser qu'il y a probablement une capacité à continuer à travailler sur ce dossier", a-t-il poursuivi.
"Et puis, nous sommes en train d'étudier cette décision pour voir dans les arguments retenus contre nous par l'autorité de la concurrence, ce que nous pouvons changer, sans modifier substantiellement l'équilibre économique de cette transaction", a-t-il noté.
Le gendarme helvétique de la concurrence a interdit le 22 avril ce rapprochement, estimant que ces deux entreprises - soit Orange-Sunrise d'une part, Swisscom de l'autre - se seraient trouvées dans une position dominante collective, en l'occurrence un duopole, susceptible de supprimer la concurrence effective.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS