Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Orange Suisse a subi en 2011 une baisse de 3,6% de son chiffre d'affaires en dépit de l'accroissement de sa clientèle. L'opérateur de télécommunications en cours de cession par France Télécom au fonds britannique Apax Partners affiche 1,249 milliard de francs.

La raison principale du recul est la réduction des tarifs de terminaison mobile, a expliqué Orange Suisse mercredi. L'entreprise a en revanche accueilli 42'800 nouveaux clients l'an passé et sa clientèle atteint désormais plus de 1,614 million (+2,7%).

Le nombre de clients pour la téléphonie de troisième génération (3G) a augmenté plus fortement. Quelque 87'600 adeptes supplémentaires ont porté le total à 730'000 (+14%).

"Redressement"

L'opérateur comptait 1158 emplois en équivalents plein temps au terme de la période sous revue. Il dispose de 79 boutiques "Orange Centers", auxquelles s'ajoutent plus de 120 points de vente "Orange Points" et plus de 5000 partenaires de distribution.

"Nous avons réussi à effectuer un redressement, et avons particulièrement bien travaillé au deuxième semestre", s'est réjoui le patron d'Orange Suisse, Thomas Sieber. "Nous avons toutes les raisons d'être optimistes et de penser qu'avec Apax, notre nouveau propriétaire, nous pourrons continuer à améliorer notre position sur le marché suisse", selon lui.

France Télécom avait annoncé juste avant Noël la vente de sa filiale basée à Renens (VD) pour 2 milliards de francs.

ATS