Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Orascom Development devrait présenter une performance en nette hausse au premier semestre. Le groupe hôtelier et immobilier uranais, en mains du milliardaire égyptien Samih Sawiris, prévoit un bond de 35% à 40% de son chiffre d'affaires sur un an.

Celui-ci avait atteint 120,6 millions à l'issue des six premiers mois de 2014, année marquant le retour d'Orascom Development en zone bénéficiaire. L'excédent brut d'exploitation est attendu entre 46,5 et 47,5 millions de francs, annonce la société dimanche dans un communiqué. Soit près du triple des 16,3 millions dégagés l'an dernier.

Le groupe, qui publiera ses résultats semestriels définitifs jeudi, dévoile aussi les chiffres, en nette progression eux aussi, de sa filiale égyptienne Orascom Hotels and Developement (ODH). Cette dernière est parvenue à améliorer son chiffre d'affaires de 25%, à 937,3 millions de livres égyptiennes (116,4 millions de francs).

Le résultat net s'élève à 167,1 millions de livres égyptiennes, contre une perte de 40,6 millions un an plus tôt. Une performance attribuée en particulier aux ventes dans l'immobilier, qui affichent des revenus en hausse de 228% à 503,7 millions. Les appartements et villas du projet "Joubal Lagoons" à El Gouna, démarré en avril 2014, ont rapporté 481,4 millions (+287%).

Les hôtels ont généré des recettes de 272,7 millions de livres égyptiennes. Un chiffre en hausse de 18%, malgré les avertissements aux voyageurs, liés au climat d'instabilité politique en Egypte.

ATS