Toute l'actu en bref

L'année passée, la société a souffert de la dévaluation de la livre égyptienne face au dollar (archives).

KEYSTONE/ALEXANDRA WEY

(sda-ats)

Orascom Development a souffert des effets de change en 2016. Le groupe hôtelier et immobilier présent à la Bourse suisse table sur une perte nette annuelle plus élevée qu'en 2015.

En 2016, l'entreprise a amélioré sa performance dans les segments immobilier et hôtelier à El Gouna en Egypte, à Oman et au Montenegro, a-t-elle indiqué mardi dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires total devrait toutefois reculer en 2016 et se chiffrer entre 235 et 240 millions de francs. Lors de l'exercice précédent, il s'élevait à 306,1 millions. Il avait alors profité de ventes de terrains à hauteur de 65,2 millions.

L'année passée, la société a souffert de la dévaluation de la livre égyptienne face au dollar. Cette dépréciation devrait lui coûter 125 millions de francs. De ce fait, Orascom anticipe une perte nette attribuable aux actionnaires de l'ordre de 195 à 205 millions, contre 19 millions en 2015.

Le groupe helvético-égyptien table cependant sur une amélioration de son résultat d'exploitation (EBIT) au niveau de ses deux principaux segments d'activité, l'immobilier et l'hôtellerie. Dans le premier domaine, le chiffre d'affaires a bondi de 100% à 115,2 millions de francs. Le second a vu son bénéfice brut progresser de 14%. Les résultats complets de l'entreprise seront publiés le 11 avril.

ATS

 Toute l'actu en bref