Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Naples - Des centaines de tonnes d'ordures envahissent de nouveau des rues de Naples. Des heurts se sont produits dans la nuit de jeudi à vendredi entre policiers et manifestants opposés à l'utilisation d'une décharge, a constaté un photographe de l'AFP.
La nouvelle crise des déchets de Naples a pour origine un conflit social, les éboueurs craignant que 400 de leurs collègues saisonniers ne perdent leur emploi à partir du 1er novembre.
Cette protestation sociale a été accompagnée d'une manifestation des habitants de Terzignano, à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Naples, qui estiment que la décharge située sur le territoire de leur commune est proche de la saturation et refusent aussi bien l'arrivée de déchets que l'ouverture, prévue par le gouvernement, d'une seconde décharge.
"Il y avait plus de 2000 personnes qui empêchaient les camions de passer puis à un moment la situation a dégénéré, la police a tiré des gaz lacrymogènes vers les manifestants qui ont riposté avec des jets de pierres", a témoigné le photographe.
"Un groupe important de manifestants s'est opposé pour la troisième nuit d'affilée au passage des camions de déchets qui allaient vers la décharge de Terzignano, mais pour la première fois il y a eu un affrontement physique la nuit dernière entre policiers et manifestants", a déclaré à l'AFP la préfecture de police de Naples.
Un officier de police a été légèrement blessé au cours de ces heurts, selon la même source.
Dans les journées précédentes les manifestants s'étaient limités à endommager les véhicules de transport des déchets, "cassant les vitres ou crevant les pneus après avoir fait descendre les chauffeurs", selon la police napolitaine.
En été 2007, un spectaculaire amoncellement de déchets dans la région de Naples qui avait fait le Une de la presse mondiale. La mafia napolitaine, la Camorra, est pointée du doigt depuis des années comme responsable de la situation, car elle a infiltré le marché rémunérateur de la gestion des déchets.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS