Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich/Bâle - Zurich et Genève font partie du trio de tête des villes les plus chères au monde, selon une étude de l'UBS comparant les pouvoirs d'achat. Elles apparaissent respectivement aux deuxième et troisième rangs d'un classement emmené par la capitale norvégienne Oslo.
Les places quatre, cinq et six sont occupées par Tokyo, Copenhague et New York. Plus loin, on trouve Londres en 10e position, Paris en 14e, Vienne en 15e, Rome en 24e, Madrid en 32e et Berlin en 36e, a détaillé la banque dans son étude "Salaires et Prix" 2010 publiée mercredi et comprenant 73 villes.
De hauts salaires à ZurichEn bas de classement, Bucarest, Manille et Bombay figurent aux trois derniers rangs, avec des indices qui ne représentent guère que le tiers du trio de tête. Oslo domine l'étude avec un indice de 105,6 alors que Zurich, avec 100, sert de base. Genève apparaît avec un indice de 98,5.
En intégrant les loyers, la cité de Calvin dépasse Zurich, avec des indices respectifs de 101 et 100, Oslo ressortant deuxième (105,8), derrière New York (112,2). En revanche, la ville des bords de la Limmat est celle où les salaires horaires (après déduction des impôts) sont les plus élevés, devant Sydney, Miami et Los Angeles.
Caracas reculePar rapport à 2009, les villes australiennes de Sydney et néo-zélandaise d'Auckland ont opéré une remontée au classement, l'appréciation de leurs monnaies augmentant le niveau des prix. A l'inverse, la capitale du Venezuela Caracas a cédé du terrain sous l'effet de la dévaluation du bolivar (malgré une forte inflation).
L'étude "Salaires et prix" de l'UBS est publiée tous les trois ans, la dernière édition avec relevés des prix et des salaires datant de 2009. La version actualisée de 2010 se fonde sur la correction des données initiales en fonction de l'inflation et des variations de taux de change.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS