Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une Néerlandaise enlevée en juin à Kaboul où elle travaillait pour une ONG a été libérée, annonce jeudi soir le ministère néerlandais des Affaires étrangères. Selon les médias néerlandais, elle était en mission pour l'oeuvre d'entraide suisse Helvetas.

Présente en Afghanistan depuis des années, Anja de Beer avait été prise en otage le 22 juin dans la capitale afghane. Le ministère précise dans un communiqué qu'elle se trouve en sécurité à l'ambassade des Pays-Bas à Kaboul et qu'elle est en bonne santé compte tenu des circonstances.

"Anja de Beer a pu parler à sa famille depuis l'ambassade", ajoute le ministère soulignant qu'elle a également pu parler avec le chef de la diplomatie néerlandaise Bert Koenders.

Ce dernier s'est dit "soulagé" ajoutant, cité dans le communiqué, "je suis heureux que 81 jours d'incertitude prennent fin". Aucun détail n'a filtré sur l'identité de ses ravisseurs.

ATS