Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kampala - Au moins 74 personnes ont été tuées dans un double attentat dimanche soir contre deux restaurants qui retransmettaient la finale du Mondial à Kampala, capitale de l'Ouganda. Les islamistes somaliens shebab ont revendiqué ces attaques lundi.
A ce jour, les insurgés shebab n'avaient jamais mené d'attaques hors du territoire somalien. Ce double attentat est le plus meurtrier commis en Afrique de l'Est depuis les attaques suicide contre les ambassades américaines de Nairobi et Dar es-Salaam, qui avaient fait plus de 200 morts en 1998.
L'attentat a pu être provoqué par deux kamikazes, ou par des bombes déposées sous des sièges, selon les premiers éléments de l'enquête.
Les deux bombes ont explosé dans un restaurant éthiopien du sud de la capitale ougandaise et dans le bar d'un club de rugby de l'est de la ville, provoquant un carnage parmi la foule réunie pour regarder à la télévision la finale de la Coupe du monde de football Espagne-Pays-Bas.
Blatter "touché"
Le président de la Fédération internationale de football (FIFA), le Suisse Sepp Blatter, a dit avoir été "vraiment, vraiment touché en apprenant cette nouvelle". L'Union africaine (UA) a condamné un acte "dirigé contre un pays africain engagé activement dans la promotion des objectifs de l'UA".
Le président ougandais Yoweri Museveni a condamné pour sa part "la lâcheté" des auteurs du double attentat. "Les gens qui regardent du football ne sont pas des gens qui doivent être pris pour cible", a déclaré le chef d'Etat.
Le chef de la police ougandaise, Kale Kayihura, a lié ce double attentat aux menaces récentes des insurgés islamistes shebab en Somalie de s'en prendre à l'Ouganda et au Burundi, les deux pays qui ont envoyé les 6000 soldats composant la force de paix de l'UA en Somalie (Amisom).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS