Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le conseiller national vaudois Daniel Brélaz n'a pas manqué de livrer quelques arguments sur la Stratégie énergétique 2050 devant les délégués réunis à Frauenfeld.

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

Les Verts recommandent sans surprise le oui à la Stratégie énergétique 2050 et à la Prévoyance vieillesse 2020. L'énergie sera tranchée par le peuple le 21 mai et les retraites le 24 septembre.

Les délégués, réunis samedi à Frauenfeld (TG), ont adopté leur mot d'ordre en faveur la Prévoyance vieillesse 2020 par 69 voix contre 13 et 4 abstentions.

La question des avantages mais surtout des sacrifices imposés aux femmes a soulevé une intense discussion. Beaucoup ont critiqué l'augmentation de l'âge de retraite des femmes alors que celles-ci sont toujours victimes de discrimination salariale.

Mais la majorité a estimé qu'au bilan, la réforme était équilibrée. Tant pour l'AVS qui est revalorisée pour la première fois depuis 40 ans que pour la prévoyance professionnelle qui prévoit des assouplissements notamment pour les travailleurs à temps partiel, ce qui concerne souvent les femmes, ou des garanties financières en cas de retraite partielle.

Pour rassurer les sceptiques, l'assemblée a chargé la direction de s'engager activement derrière l'initiative "Subito pour une égalité salariale dans les faits" que préparent les syndicats. Il s'agit d'appliquer enfin l'égalité salariale inscrite dans la constitution.

Unanimes sur l'énergie

En début de séance, les Verts ont décidé à l'unanimité de soutenir le premier volet de la stratégie énergétique. "La votation est cependant encore loin d'être gagnée", a mis en garde le conseiller national Bastien Girod en appelant les délégués à se lancer dans le sprint final.

La présidente Regula Rytz a rappelé de son côté le rôle essentiel du parti dans le tournant énergétique: "Grâce à la pression de notre initiative pour la sortie du nucléaire, la Stratégie énergétique a trouvé une majorité malgré le glissement à droite du Parlement en octobre 2015".

La présidente s'est par ailleurs réjouie des récents succès électoraux des Verts à Neuchâtel puis à Soleure. Dans ce dernier canton, Brigit Wyss a fait sensation en remportant pour la première fois un siège au gouvernement cantonal. "Cette vague de succès ne tombe pas du ciel; les Verts sont aujourd'hui l'antidote aux nationalismes de droite, non démocratiques et autoritaires", a-t-elle dit.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS