Toute l'actu en bref

Les délégués du PDC et des Verts se prononcent samedi sur la prévoyance vieillesse et d'autres objets en votation (archives).

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

Le PDC, les Verts et le PS donneront ce week-end leur mot d'ordre sur la Prévoyance vieillesse 2020. Tous devraient recommander le "oui" à la réforme. Le peuple se prononcera le 24 septembre.

Samedi, les délégués du PDC se réunissent à Bâle et ceux des Verts à Frauenfeld (TG). Tous deux ont voté en faveur de la Prévoyance vieillesse 2020 au Parlement. Dans son invitation, le PDC rappelle son fort engagement en faveur de la réforme depuis deux ans, tandis que les Verts anticipent une campagne difficile.

Le PDC a obtenu la réduction du taux de conversion, l'augmentation de 70 francs par mois des rentes des nouveaux retraités et l'élévation à 155% du plafond de rente pour les couples mariés, rappelle-t-il. Cette solution équilibrée profite à la classe moyenne, selon lui.

Au vu de l'enjeu, il est essentiel pour la suite de la campagne que les délégués des Verts se prononcent dès ce printemps, écrit de son côté la direction des Verts. Elle rappelle que la réforme n'a passé au Parlement que grâce aux voix unies des Verts, du PS, du PBD et des Vert'libéraux. Le PLR et l'UDC s'y sont opposés.

Enfin, le PS dévoilera dimanche le résultat du vote général de ses membres sur la réforme. Le matériel de vote a été envoyé le 10 avril aux 31'000 membres et ces derniers avaient jusqu'à samedi 12h00 pour exprimer leur avis. Les bulletins seront dépouillés dimanche.

L'idée d'organiser cette consultation interne, la troisième du genre dans l'histoire du PS, émane des délégués socialistes. "A l'origine de l'AVS se trouve le PS. Toute réforme de cette institution sociale ne peut se faire qu'avec l'assentiment du Parti socialiste et de sa base", indique le parti sur son site. Or le projet propose la première revalorisation des rentes AVS depuis 40 ans.

Agriculture et énergie

Hormis la prévoyance vieillesse, les délégués PDC donneront également leur recommandation de vote au contre-projet à l'initiative "Pour la sécurité alimentaire". Le texte veut entre autres garantir les bases de la production agricole adaptée au territoire et respectueuse des ressources naturelles et des conditions locales. Le peuple se prononcera sur cet objet le 24 septembre.

Quant aux Verts, les délégués se prononceront sur la Stratégie énergétique 2050. Ce premier volet interdira la construction de nouvelles centrales nucléaire en Suisse, un but que les Verts poursuivent depuis 34 ans. Le peuple est appelé à se prononcer sur ce premier volet le 21 mai prochain.

ATS

 Toute l'actu en bref