Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le fondateur d'Al-Qaïda Oussama Ben Laden avait dépensé toute sa fortune pour financer le jihad, dont les attentats du 11-Septembre, a affirmé le chef du réseau Ayman al-Zawahiri dans une vidéo mise en ligne dimanche. Ben Laden y était présenté comme un milliardaire.

"Cheikh Oussama, ce richissime, ce milliardaire, a dépensé tout son argent pour le jihad", a déclaré Zawahiri dans la deuxième partie de ses mémoires sur la vie du fondateur d'Al-Qaïda, mise en ligne sur des sites jihadistes.

"Il dépensait généreusement pour le jihad, et plus particulièrement pour le financement des attaques du 11 septembre 2001" aux Etats-Unis ainsi que "des attaques contre les ambassades américaines à Naïrobi et Dar Es-Salam" en 1998, a-t-il ajouté.

Signe de cette "générosité", Oussama ben Laden avait dû débloquer un jour 50'000 dollars, sur la somme de 55'000 dollars dont il disposait alors, pour aider à la préparation des attentats de Naïrobi et Dar Es-Salam, a-t-il expliqué.

Mode de vie austère

Mais Ben Laden était "austère" dans sa vie et "très avare à dépenser pour autre chose que le jihad", a-t-il ajouté, affirmant que l'homme s'opposait farouchement au financement des dépenses caritatives "aux dépens du jihad".

Oussama ben Laden, tué le 2 mai 2011 au Pakistan par un commando américain, était à la tête d'une fortune estimée entre 30 et 300 millions de dollars selon les sources. Certaines estimations plaçaient sa fortune à un milliard de dollars.

Zawahiri a succédé à Oussama Ben Laden à la tête de la nébuleuse extrémiste. "Cerveau" des opérations et principal porte-parole d'Al-Qaïda, il est désormais l'homme le plus recherché du monde. Sa tête est mise à prix 25 millions de dollars par les autorités américaines.

ATS