Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Eataly, concept italien original, à la fois supermarché pour gastronomes, lieu de production (mozzarella, pain ou bière) et centre culturel (cours de cuisine, expositions), ouvre ses portes le 21 juin à Rome. Ce nouveau genre de magasin a déjà conquis Turin, New York et Tokyo.

La méga-boutique se déploie sur 17'000 m2 et 4 étages abritant une vingtaine de points de restauration (bars à apéritifs, stands à sandwichs et restaurants d'un coût allant de 4 à 150 euros) et des dizaines de rayons spécialisés (huile d'olive, pâtes, vins, accessoires de cuisine) et même un marché couvert de fruits et légumes.

Enseigner le goût

"Eataly c'est un lieu où la nourriture s'achète, se mange et s'étudie", a souligné M. Farinetti, en montrant les trois premiers rayons: une épicerie fine, une agence de voyage avec des itinéraires du goût et une librairie.

Eataly organisera aussi avec l'ONG écolo-gastronomique Slow Food, des cours gratuits pour retraités et pour 5 à 6000 écoliers chaque année afin de leur enseigner le goût, le recyclage des déchets alimentaires ou tenir un jardin potager.

Oscar Farinetti a lancé son concept avec un premier Eataly en janvier 2007 à Turin. Rome est le 19e dans le monde et le 9e en Italie. Son groupe, qui emploie 2300 personnes, prévoit un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros en 2012.

ATS