Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Après avoir présenté son nouveau centre culturel et cultuel aux médias mercredi, l'association genevoise Dituria ouvrira ses portes au public le 20 mai, lors de l'inauguration de ses locaux situés à Plan-les-Ouates. La salle de prière située sous les combles peut accueillir jusqu'à 350 hommes.

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

Les musulmans albanophones de Genève ouvrent une nouvelle mosquée à Plan-les-Ouates. Ce nouveau lieu de culte et centre culturel offrira davantage de place aux 15'000 membres de cette communauté établis dans le canton.

L'association culturelle Dituria a acheté le bâtiment en juin 2014, a indiqué mercredi devant les médias son trésorier Abdyl Bekteshi. Coût de l'opération: 3 millions de francs. La moitié a été financée par des dons de la communauté, l'autre moitié provient d'une hypothèque contractée auprès d'une banque à Genève. La majorité des travaux a été réalisée bénévolement par les membres de la communauté.

D'apparence extérieure anodine, la bâtisse abrite deux salles de prière, l'une d'une centaine de places au rez-de-chaussée pour les femmes et l'autre au premier étage, sous les combles, pouvant accueillir 300 à 350 hommes. A l'entrée, un restaurant ouvert au public proposera des spécialités albanaises. Des salles de réunion et de classe, une bibliothèque et le bureau de l'imam doivent encore être aménagés.

Dituria a été fondée en 2005, afin d'offrir un espace pour des activités socio-culturelles et un lieu de culte aux musulmans albanophones. L'association a emménagé dans un local de la zone industrielle à Vernier en 2006. A l'étroit, elle s'est mise à rechercher des locaux à partir de 2010. Le nouveau centre sera inauguré le 20 mai et ouvrira ses portes à la population.

"Voyants au vert"

Plan-les-Ouates accueille "avec chaleur" Dituria, a déclaré le conseiller administratif Xavier Magnin. Les renseignements obtenus du canton, de la commune de Vernier, du Bureau de l'intégration et de la Plateforme interreligieuse sont positifs. "Tous les voyants sont au vert: ce sont des musulmans modérés, parfaitement intégrés et respectueux de l'Etat de droit", a-t-il précisé.

Dans un climat mondial difficile pour les musulmans, la commune a décidé d'informer sur la venue de l'association. Contrairement à ce qui s'est produit à Wil (SG), où une nouvelle mosquée sera inaugurée samedi, aucune opposition n'a été formulée lors de la mise à l'enquête. Les habitants craignent surtout de rencontrer des problèmes de stationnement le vendredi, jour d'affluence des fidèles.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS