Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les bureaux de vote se sont ouverts au Sri Lanka. Le président Mahinda Rajapakse va tenter de décrocher un troisième mandat consécutif face à une opposition revigorée.

Le plus ancien dirigeant d'Asie du Sud en fonction paraissait invincible lorsqu'il a convoqué en novembre des élections anticipées, mais l'impact de son écrasante victoire militaire face aux rebelles tamouls en 2009 s'est estompé.

La récente décision surprise de son ministre de la Santé Maithripala Sirisena de lui faire défaut pour devenir le candidat principal de l'opposition a marqué un tournant. Il a ouvert la voie à un duel serré.

Les bureaux de vote se sont ouverts à 07h00 (02h30 suisses). Les électeurs ont neuf heures pour glisser leur bulletin dans l'urne pour ce scrutin qui se déroule sous haute sécurité, a déclaré un responsable des opérations électorales. Au total, 19 candidats se disputent les suffrages des Sri-Lankais.

D'importantes files d'attente étaient déjà visibles devant les bureaux de vote jeudi matin et le taux de participation devrait être élevé.

Accusé d'autoritarisme, Rajapakse a levé la limite de deux mandats présidentiels et s'était arrogé de nouvelles attributions. Après l'écrasement des Tigres tamouls qui a mis fin à plusieurs décennies de conflit armé et ouvert une période de prospérité pour le Sri Lanka, Rajapakse avait remporté peu après en 2010 une victoire électorale triomphale.

Mais il n'a pas été capable ensuite de sceller la réconciliation avec la minorité tamoule, soulignent ses détracteurs. Son deuxième mandat a en outre été terni par des accusations de corruption ayant miné l'indépendance de la justice et des soupçons d'enrichissement illicite de dirigeants politiques proches de lui.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS