Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le salon international des télécommunications Telecom a ouvert lundi ses portes à Genève pour une édition redimensionnée. Quelque 250 exposants et 5000 délégués y participent jusqu'à jeudi avec comme points forts l'accès au large bande et les marchés émergents.

Après une édition 2009 marquée par la crise financière, les organisateurs ont opté cette année pour un "WEF des télécommunications". Le salon est axé sur une série de débats plutôt que sur le lancement de nouveaux produits destinés aux consommateurs.

Un sommet sur l'accès au large bande a ouvert la manifestation, réservée aux professionnels et délégués. Les pavillons des pays émergents, Russie et Chine, mais aussi Azerbaïdjan et Afrique du Sud, parmi de nombreux pays africains, tranchent avec la quasi-absence des Européens et des Américains.

ATS