Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Pédibus aident à sensibiliser les jeunes enfants au trafic routier (archives).

KEYSTONE/DOMINIC FAVRE

(sda-ats)

Les lignes de Pédibus rendent le chemin de l'école plus sûr, car les enfants l'empruntent alors avec un adulte. Le concept a la cote au Tessin et en Suisse romande. Il est toutefois peu répandu du côté suisse alémanique.

Un bus rouge avec une figure sympathique et des baskets en guise de roues marque les arrêts des lignes Pédibus. Chaque matin, les enfants se rassemblent sous ces figures rigolotes, avant d'être rejoints par un adulte. Le groupe se rend ensuite à pied à l'école ou au jardin d'enfants.

L'idée de ce système d'accompagnement scolaire vient d'Australie, peut-on lire sur le site de l'Association transports et environnement (ATE). En 1998, quelques parents lausannois reprennent le concept. Et en 2000, l'ATE lance les Pédibus pour les enfants de 4 à 8 ans en Suisse romande.

Environ 200 lignes en Romandie

Depuis, le concept a séduit. Environ 200 lignes romandes sont inscrites sur le site de Pédibus. Le Tessin en compte 45 et la Suisse alémanique seulement 37.

La grande majorité des lignes alémaniques se trouvent dans le canton de Fribourg, où les Pédibus sont particulièrement appréciés. Selon la centrale fribourgeoise de coordination, le canton en compte 75.

Dans le reste de la Suisse alémanique, seules quelques lignes individuelles sont indiquées sur le site de Pédibus. Elles se situent à Eschlikon (TG), Zurich, Neudorf (LU), Coire, Bellach (SO) ou Zwieselberg (BE).

D'où viennent ces disparités? L'action est plus connue du côté romand, car c'est là qu'elle est née, avance Marc Bächler, chargé de communication au Bureau de prévention des accidents (bpa). Kathrin Marthaler, responsable de campagne à l'ATE, va dans son sens: l'association soutient les Pédibus en Suisse romande et au Tessin depuis des années, alors que le concept n'est connu que depuis trois ans du côté alémanique.

De nombreuses lignes, créées à l'initiative de parents, ne sont pas indiquées de manière explicite sur leur site, souligne également Mme Marthaler. M. Bächler précise de son côté que des itinéraires similaires existent en Suisse alémanique. Ils ne s'appellent tout simplement pas Pédibus.

Départ difficile

D'après Kathrin Marthaler, Pédibus va se développer en Suisse alémanique ces prochaines années. Le chemin de l'école est devenu plus long outre Sarine à cause de l'accord intercantonal d'harmonisation de l'école obligatoire (concordat HarmoS) et de nouveaux jardins d'enfants et d'écoles. Conséquence: "Les enfants doivent traverser plus de rues limitées à 50km/h et à fort trafic."

Lancer un Pédibus reste le principal défi. "Comme tous doivent se rassembler, un certain investissement initial est nécessaire." Mais une fois sur pied, le Pédibus fonctionne très facilement, souligne Mme Marthaler. L'action est bien acceptée par toutes les parties.

L'ATE entend aussi faciliter les démarches pour lancer une telle initiative. Sur son site internet, elle met à disposition le matériel nécessaire aux personnes accompagnantes pour contracter une assurance accidents et responsabilité civile gratuite auprès du bpa. L'ATE informe également directement les écoles du projet. Une journée internationale "A pied à l'école" est en outre organisée chaque année en septembre.

Solution facile

"Le Pédibus est une solution facile pour rendre le chemin de l'école des jeunes enfants sûr", assure Kathrin Marthaler. Grâce aux Pédibus, les enfants apprennent rapidement à se déplacer de façon sûre et autonome, de telle manière qu'ils pourront par la suite emprunter le chemin de l'école tout seul.

Le système est également avantageux pour les parents, met en avant l'ATE. Ils peuvent eux-mêmes établir l'itinéraire à suivre et s'alterner pour accompagner les enfants. De plus, les enfants sont actifs et entourés de leurs amis. Et l'abandon d'un véritable bus d'école ou d'un "taxi parental" préserve l'environnement.

ATS