Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ashton Eaton a battu le record du monde de décathlon au prix d'un dernier effort paroxystique sur le 1500 m, à Pékin.

L'Américain a assorti son titre mondial, le deuxième après 2013, d'un total de 9045 points, six unités de mieux que sa précédente marque établie il y a trois ans.

L'athlète de Portland devait courir le 1500 m - l'épreuve finale - en 4'18'' pour le record, garni d'une prime de 100'000 dollars. A un kilomètre de la fin, et même à la cloche, les observateurs ne misaient pas gros sur sa réussite. Mais sous les "ola" de la foule - pour la première de la semaine, les Pékinois étaient debout et enthousiastes -, Eaton a fini comme un "quarter miler" pour arracher ce record. Il a été bien aidé aussi par l'Algérien Larbi Bourrada, qui l'a tiré tant qu'il a pu dans le dernier tour de cette épreuve qui représente une torture pour un athlète aussi charpenté qu'un décathlonien. C'est le premier record du monde de ces joutes.

Eaton a fait la différence au cours d'une deuxième journée sans faille. Alors qu'il comptait 25 points de retard à mi-parcours samedi, il a comblé son débours en notamment en lançant son javelot à 63m63, cinq mètres de plus que lors de son précédent record. Mais ses principales forces sont la vitesse et la détente-explosivité: il a ainsi fusé en 10''23 sur 100 m et surtout 45''00 sur 400 m (samedi/1060 pts), des performances que ne renieraient pas les spécialistes. Du reste, rien ne souligne mieux la polyvalence de l'Américain que sa victoire en Ligue de diamant l'an dernier à Oslo sur... 400 m haies, une discipline qui ne figure même pas dans le décathlon.

L'athlète de 27 ans, marié à la vice-championne du monde de l'heptathlon, la Canadienne Brianne Ashton-Eaton, n'avait plus terminé de décathlon depuis sa victoire aux Mondiaux 2013 à Moscou. Il était arrivé à Pékin "affamé", sachant aussi que son précédent record, établi en 2012 lors des sélections US pour les JO, ne reflétait pas tout à fait son réel niveau. Il avait dû alors courir son 400 m sous des trombes d'eau (en 46''70). Eaton, champion olympique en 2012 et désormais double champion du monde, domine sa discipline depuis trois saisons.

L'athlète de Portland, dans l'Oregon, était devenu le deuxième homme lors de son premier record en 2012 à dépasser la barre des 9000 pts, après le Tchèque Roman Sebrle. Ses aptitudes sportives larges et variées s'étaient manifestées dès son jeune âge, lui qui s'était essayé au basketball, au football, à la lutte... avant d'être sérieusement aiguillé vers l'athlétisme à l'âge de 18 ans environ.

ATS