Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les soeurs tessinoises Laura et Marie Polli ont achevé leur longue marche à Pékin (20 km) respectivement aux 33e et 40e rangs.

Laura la cadette, créditée de 1h36'26, n'est pas restée très loin de son record mais n'a pu qu'apprécier à distance les Chinoises Liu Hong et Lu Xiuzhi réaliser le doublé en 1h27'45.

Médaillée aux trois derniers Championnats du monde (deux fois le bronze, une fois l'argent) et détentrice du record du monde, Liu Hong décroche son premier titre et apporte aussi à son pays une première médaille d'or à ces Mondiaux à domicile. Les deux Chinoises ont fini dans la même seconde après avoir marché ensemble durant tout le parcours. Sous un déluge d'applaudissements, elles se sont embrassées une fois la ligne franchie. L'Ukrainienne Lyudmyla Olyanovska a pris le bronze (1h28'13).

Laura Polli (31 ans) a fait un peu mieux que pour sa première expérience aux Mondiaux il y a deux ans à Moscou, où elle avait fini 36e, en signant son meilleur temps de la saison, à quelque 2 minutes de son record personnel, un écart honorable vu la chaleur.

Marie Polli, 49e à Moscou en 2013, n'a plus le niveau de ses meilleurs années (21e aux Mondiaux 2007 à Osaka). L'employée de banque luganaise disputait ses cinquièmes Championnats du monde, un record dans la délégation suisse. Toujours un peu en marge de celle-ci, les marcheuses tracent leur route dans la discrétion. L'aînée des Polli disputait ses derniers Mondiaux à Pékin, un constat qui la rendait "un peu triste" mais aussi fière du chemin accompli.

ATS