Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Noemi Zbären s'est qualifiée pour les demi-finales du 100 m haies aux Mondiaux de Pékin dans le bon temps de 12''93.

L'Emmentaloise a laissé une impression favorable, et il est possible que son parcours ne s'arrête pas au prochain tour.

Pour la... 11e fois déjà, la protégée de Gabi Schwarz a couru sous les minima olympiques (13''00). Un signe de sa constance à haut niveau et de sa capacité à tirer le meilleur d'elle-même en toutes circonstances. Courir en moins de 13'' en matinée n'a rien d'une sinécure. Sa course de jeudi matin fut sans anicroche. Zbären a franchi le cap en prenant la 3e place de sa série (gagnée par l'Allemande Cindy Roleder en 12''86 devant la favorite américaine Sharika Nelvis en 12''93). A l'addition de toutes les séries, Zbären a obtenu le 13e temps, à 7 centièmes de la sixième. Tout est très serré.

"J'ai fait ma course et j'espère que j'en ai encore dans en réserve", a déclaré la championne d'Europe espoirs et ancienne vice-championne du monde juniors. L'athlète de Langnau s'est montrée peu encline à répondre aux questions en zone mixte, plutôt un bon signe: elle a l'esprit entièrement rivé sur l'objectif. Avec son caractère bien trempé et sa stature prédestinée pour les haies, Noemi Zbären, no 9 parmi les engagées, peut légitimement rêver d'une finale. Même si, plus que jamais, la barre est très haut placée à ces Mondiaux, une expérience que du reste bien d'autres nations européennes que la Suisse sont amenées à faire à Pékin.

Les demi-finales ont lieu vendredi à 13h25 (heure suisse) et la finale à 15h35.

ATS