Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les stars, le Kényan David Rudisha et l'Ethiopienne Genzeba Dibaba, ont imposé leur statut mardi à Pékin.

Rudisha, champion olympique en titre et recordman du monde, a repris sa couronne mondiale du 800 m en courant comme un chef, et Dibaba a survolé le 1500 m avec autant de classe et d'élégance.

Après deux années pourries par les blessures (genou, mollet), Rudisha a retrouvé ses ailes des JO de Londres sur son dernier tour auquel personne n'a résisté. Le grand Masaï - qui a bénéficié de l'élimination en demi-finale de son plus sérieux rival, Nijel Amos - a décroché son 2e titre mondial, en 1'45''84, devant le Polonais Adam Kszczot (1'46''08) et le Bosnien Amel Tuka (1'46''30).

Genzebe Dibaba a gagné la première partie de son pari, qui doit l'emmener vers un doublé 1500-5000 m à Pékin. Elle s'est imposée de façon souveraine sur la plus courte des distances en 4'08''09, prenant les commandes à deux tours de la fin après un début de course à un train de sénateur.

La cadette des soeurs Dibaba - ses deux aînées ont trusté les honneurs au plus haut niveau - rêve d'imiter sa soeur Tirunesh qui avait signé le doublé olympique 5000-10'000 m en 2008 dans ce même Nid d'Oiseau. Elle apparaît plus forte encore que sa soeur, ce qui n'est pas peu dire. Genzebe Dibaba, à la foulée puissante et très rythmée, gagne ses premiers lauriers en plein air. Mais elle est double championne du monde en salle et a fait valser quatre records du monde indoor ces 18 derniers mois, avant d'opérer quelques ajustements pour faire enfin éclater son talnt en plein air.

Qui a dit que les Kényans étaient cantonnés aux disciplines d'endurance? Nicholas Bett a apporté au Kenya un premier titre mondial - et un premier podium - sur 400 m haies, une discipline qui semblait promise aux Américains. Le quatuor US au départ des séries repart battu et ne place aucun des siens sur le podium. "Mieux": les trois premiers, Bett, le Russe Denis Kudryavtsev (2e) et le Bahaméen Jeffery Gibson (3e) ne participent généralement pas aux meetings Ligue de diamant.

Le public chinois a fêté la médaille de bronze de Jianan Wang à la longueur (8m18), mais c'est bien le Britannique Greg Rutherford qui a tenu la vedette. Le champion olympique et champion d'Europe est désormais aussi champion du monde, avec un saut à 8m41. L'Australien Fabrice Lapierre s'intercale entre les deux (8m24).

ATS