Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Espagnol Miguel Angel Lopez a été sacré champion du monde du 20 km marche, le plus beau titre de sa carrière à 27 ans, dimanche à Pékin.

Lopez s'est imposé en 1h19'24, devant le Chinois Zhen Wang (1h19'29) et le Canadien Benjamin Thorne (1h19'57), médaille de bronze. L'Espagnol faisait partie des favoris, eu égard à son palmarès dans la discipline: 3e aux précédents Mondiaux de Moscou en 2013 et champion d'Europe en titre l'an passé à Zurich. Il avait également pris la 5e place aux JO de Londres en 2012.

L'Espagnol a sculpté son succès comme une oeuvre d'art, en se jouant en fin de course de ses adversaires dans de bonnes conditions de chaleur tempérées par une légère brise.

Le parcours, tracé autour du stade olympique, ne laissait guère de place à l'improvisation avec une boucle courte extrêmement répétitive. Zhen Wang, 3e des JO de Londres en 2012, a cru un instant triompher devant son public, qui s'était massé en nombre conséquent en bord de route. Mais les nombreux drapeaux chinois agités à son attention n'ont pas suffi. Il a finalement été rejoint au 17e kilomètre par Lopez, qui allait ensuite le déposer avant d'entrer seul dans le Nid d'Oiseau, le stade olympique.

Le Canadien Thorne, médaillé de bronze, a établi au passage un nouveau record national de la discipline.

ATS