Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'armée chinoise a annoncé qu'elle allait organiser fin novembre des manoeuvres navales dans "l'ouest de l'océan Pacifique". Ces exercices militaires se dérouleront dans un contexte de tensions accrues sur des territoires disputés avec ses voisins.

"La marine de l'Armée populaire de libération va réaliser des exercices dans l'ouest de l'océan Pacifique à la fin novembre", a indiqué dans un communiqué mercredi soir le ministère chinois de la Défense. La marine chinoise réalise de façon régulière de telles manoeuvres, tout comme le font d'autres pays.

"Il s'agit d'un entraînement de routine prévu dans notre calendrier annuel et qui ne vise aucun pays particulier, ou aucune cible particulière", a précisé le ministère.

Ces manoeuvres interviennent juste après un voyage en Asie-Pacifique du président américain Barack Obama, au cours duquel il a annoncé que les Etats-Unis allaient renforcer leur présence militaire en Australie.

Le sujet des ambitions de Pékin dans les régions maritimes à l'ouest du Pacifique s'est aussi invité au sommet annuel de l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (ASEAN) ainsi qu'au sommet de l'Asie orientale, qui se sont tenus la semaine dernière à Bali (Indonésie).

Les manoeuvres chinoises sont souvent considérées comme une forme de réponse aux exercices aéronavals communs USA-Japon, USA-Philippines ou USA-Corée du Sud, eux-mêmes interprétés comme des avertissements à Pékin ou Pyongyang.

Le Vietnam, les Philippines et Taïwan se heurtent à la Chine sur la souveraineté d'îles de la mer de Chine méridionale riche en hydrocarbures, notamment les îles Spratleys, que Pékin considère siennes. Ces différends territoriaux provoquent des pics de tension chroniques entre la Chine et ses voisins - Philippines ou Vietnam ces derniers mois, Japon fin 2010.

ATS