Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pékin - Le président chinois Hu Jintao s'est exprimé sur un ton plutôt conciliant lundi à l'ouverture d'une réunion de haut niveau avec une délégation américaine conduite par Hillary Clinton et Timothy Geithner. Mais il n'a rien annoncé de radicalement nouveau.
La première et la troisième économies mondiales cherchent à stabiliser leurs relations après une série de désaccords en début d'année.
Au premier des deux jours du Dialogue stratégique et économique USA-Chine, Hu a souhaité que les deux puissances renforcent la coordination de leurs politiques économiques et travaillent ensemble à une "reprise économique complète".
Il a indiqué que la Chine allait poursuivre sa réforme graduelle du yuan. "La Chine va continuer à mener la réforme du taux de change du (yuan) renminbi en faisant en sorte qu'elle soit indépendante, contrôlable et graduelle", a-t-il dit.
Hu a également affirmé que son gouvernement souhaitait développer la demande intérieure afin d'équilibrer davantage sa croissance. Cette évolution est souhaitée par Washington, qui espère réduire son vaste déficit commercial vis-à-vis de Pékin en développant ses exportations vers la Chine.
Le secrétaire américain au Trésor, Timothy Geithner, a pour sa part appelé la Chine à coopérer en vue de la réduction des barrières commerciales et de l'équilibrage de l'économie mondiale.
Les déclarations de bonne volonté dans le domaine économique ont toutefois été assombries par les divergences qui s'esquissent sur le plan diplomatique avec la crise en cours dans la péninsule coréenne.
La secrétaire d'Etat Hillary Clinton a appelé Pékin à se joindre aux pressions internationales contre la Corée du Nord, accusée d'avoir coulé fin mars une corvette sud-coréenne, faisant 46 morts dans l'équipage. Ce qui est loin d'être acquis.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS