Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les toilettes publiques de Pékin ne doivent pas compter plus de deux mouches, a décidé le comité municipal en charge de l'image de la capitale chinoise. La directive s'applique aux lieux d'aisance des jardins publics, gares, aéroports, hôpitaux et centres commerciaux.

Parmi les autres normes arrêtées par le comité et rapportées mercredi par le quotidien Xin Jingbao (Nouvelles de Pékin), il ne devra pas y avoir d'accumulation d'urine ou d'eau dans les toilettes, dont les poubelles ne devront pas non plus déborder.

En outre, les déchets qui traînent, devront être enlevés au bout d'une demi-heure au maximum, a ajouté le journal Chengdu Wanbao (Chengdu - Soir). Il ajoute que les petites pannes des installations sanitaires devront être réparées dans la demi-heure et les plus grosses dans les 12 heures.

Pékin avait déjà lancé par le passé plusieurs campagnes d'amélioration de l'hygiène de ses toilettes publiques, notamment avant les Jeux olympiques de 2008.

ATS