Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Chine a annoncé mercredi qu'elle réduirait de 60% d'ici 2020 ses émissions polluantes dans le secteur énergétique. Elle entend aussi réduire de 180 millions de tonnes par an d'ici 2020 ses émissions de dioxyde de carbone provenant de ses centrales à charbon.

Cette annonce a été rapportée mercredi, sans autres précisions, par le Quotidien du peuple sur son site internet, deux jours après l'ouverture de la conférence sur le climat à Paris. La Chine est le premier pollueur au monde.

Pékin a connu en début de semaine un épisode de forte pollution. La mégapole de 22,5 millions d'habitants a été placée en alerte "orange", le deuxième niveau le plus élevé, ce qui a entraîné la fermeture des voies rapides et interrompu ou suspendu les travaux de construction. La population a été appelée à rester chez elle.

Cette pollution extrême est due à une situation météorologique "défavorable". Les émissions de gaz sont traditionnellement en forte hausse dans le nord de la Chine en hiver en raison du chauffage urbain et la faiblesse des vents ces jours-ci a fait que l'air pollué ne s'évacuait pas.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS