Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tokyo - La Chine a retiré mercredi deux patrouilleurs de ses pêcheries des parages d'îlots contestés avec le Japon, ont annoncé les garde-côtes japonais. Ils avaient été envoyés par Pékin il y a deux semaines en pleine crise diplomatique sino-japonaise.
"Les garde-côtes suivaient ces deux navires au radar. Ils sont partis à l'aube et ont quitté la zone", a dit à l'AFP une porte-parole des garde-côtes japonais.
Pékin avait fait venir ces bateaux le 23 septembre, afin de protéger les pêcheurs chinois opérant près de ces îlots de mer de Chine orientale, appelés Senkaku en japonais et Diaoyu en chinois, contrôlés par Tokyo mais revendiqués par les deux pays et également Taiwan.
Une crise diplomatique a éclaté après l'arraisonnement le 7 septembre, près de ces terres inhabitées, d'un chalutier chinois par les garde-côtes japonais. Les Premiers ministres chinois et japonais se sont rencontrés lundi à Bruxelles et la tension semble être retombée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS