Navigation

Pékin veut développer ses capacités militaires dans l'espace

Ce contenu a été publié le 15 avril 2014 - 09:24
(Keystone-ATS)

Xi Jinping a exhorté l'armée de l'air chinoise à accélérer le développement de ses capacités spatiales, rapportent les médias chinois. Ceux-ci présentent cette instruction comme une réponse aux tendances des Etats-Unis et d'autres pays à utiliser l'espace à des fins militaires.

En déplacement au quartier général des forces aériennes à Pékin, le président chinois, qui est aussi chef de l'armée, a invité les officiers présents à "accélérer l'intégration aéronautique et spatiale et à aiguiser leurs capacités offensives et défensives", a écrit lundi soir l'agence Chine nouvelle, sans fournir de détails sur les moyens envisagés pour y parvenir.

Organe du pouvoir, le China Daily affirme mardi que la Chine doit prêter une plus grande attention au développement de ses capacités défensives dans le domaine spatial.

"L'idée de combiner les capacités aéronautiques et spatiales n'est pas nouvelle pour l'armée de l'air chinoise car quantité d'experts soulignent l'importance de l'espace", écrit ce quotidien.

"Faire face aux activités des autres"

Rédacteur en chef adjoint d'un magazine spécialisé dans le domaine aérospatial à Pékin, Wang Ya'nan juge que l'appel lancé par Xi Jinping répond aux exigences du moment.

"Les Etats-Unis accordent une attention et des ressources considérables à l'intégration de leurs capacités aéronautiques et spatiales et d'autres puissances ont aussi évolué progressivement vers une militarisation de l'espace", dit Wang Ya'nan, cité par les médias chinois.

"Bien que la Chine ait affirmé qu'elle s'en tenait à une utilisation pacifique de l'espace, nous devons être certains de disposer de la capacité à faire face aux activités des autres dans l'espace", ajoute-t-il.

Xi Jinping veut faire de la Chine une superpuissance dans le domaine spatial, où elle est distancée par les Etats-Unis et la Russie notamment.

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?