Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La péréquation financière va une nouvelle fois faire grimacer à Lausanne. Selon les chiffres publiés mardi par l'Administration fédérale des finances (AFF), le canton de Vaud devrait voir sa facture augmenter en 2011 de 133,7 millions pour atteindre 153,9 millions de francs.
Après avoir tiré son épingle du jeu en 2009, Vaud a repassé l'an dernier dans le camp des cantons payeurs. Et cette année, il doit affronter la plus forte hausse de l'écot payé pour prêter main forte aux cantons "pauvres". Il arrive en effet en tête des cantons "riches" qui affiche une forte progression de leur indice de ressource avec Schwyz, Zoug et Bâle-Ville.
A l'inverse, Genève, autre canton à fort potentiel de ressources, devrait s'acquitter d'un paiement en baisse: 216,4 millions (-5 millions). Même sourire à Zurich qui voit sa facture diminuer de 59,6 millions, à 492,6 millions et dans une moindre mesure à Nidwald, qui voit aussi sa "cotisation" légèrement baisser.
Quant à Bâle-Campagne, il passe tout simplement pour la première fois dans le groupe des cantons à faible potentiel de ressources. Ce "déclassement" est avant tout dû à une évolution du revenu des personnes physiques plus faible que la moyenne.
Berne recevra bien plus qu'en 2010: 944,4 millions au lieu de 870 millions. Côté romand, le Jura devrait toucher 140,7 millions, soit 14 millions de plus, Neuchâtel 157,1 millions (+4,5 millions), Fribourg 487,1 millions (+48,4 millions) et le Valais 529,7 millions (+44,7 millions).
Ce dernier n'en reste pas moins, avec Uri, en deça de l'objectif fixé par la péréquation. Le canton au plus faible potentiel de ressources devrait atteindre au moins 85% de la moyenne suisse. Ce taux ne sera pas atteint dans ces deux cantons alpins. Et cela grâce encore aux montants versés pour compenser les cas de rigueur.
Si l'on n'en tient pas compte, cinq cantons se trouveraient en dessous de la barre: Uri (83,3%), le Jura (83,5%), le Valais (84,8%), Glaris (83,8%) et Fribourg (84,2%). L'AFF tient toutefois à souligner que ces cinq cantons verront les montants versés augmenter l'an prochain.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS