Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Péréquation financière: Vaud et Genève devront payer plus

La soupe à la grimace se confirme pour Vaud et Genève en matière de péréquation financière. Ces cantons devront verser davantage au pot commun l'an prochain, selon les chiffres définitifs adoptés par le Conseil fédéral.

Les Vaudois s'acquitteront d'une facture de 53,6 millions, soit 24,6 millions de plus, et les Genevois de 257,4 millions (+11,4 millions). Le Valais (+1,1 million, à 524,9 millions), Neuchâtel (+13 millions, à 169,2 millions) et le Jura (+15,2 millions, à 159,7 millions) recevront davantage. Idem pour Berne (+100,1 millions, à 1,1636 milliard). Le coup de pouce envers Fribourg sera en revanche réduit (-5,4 millions pour un total de 463,5 millions).

Nouveautés: Schaffhouse et le Tessin sont désormais considérés comme des cantons riches. Mais seul le premier devra délier les cordons de sa bourse (2,5 millions contre une subvention de 7,7 millions en 2012). Le Tessin continuera en effet de bénéficier largement des fonds destinés à compenser les charges excessives.

Zurich paiera moins

Parmi les cantons à fort potentiel de ressources, seul Zurich devra payer moins: 382,8 millions au lieu de 427,7 millions. Tous les autres (SZ,NW,ZG,BS,VD,GE) devront se montrer davantage solidaires avec les cantons "pauvres". La hausse est particulièrement élevée pour Schwyz (+27,9 millions, à 134,2 millions).

La péréquation repose sur trois fonds. Le premier vise à aider les cantons "pauvres". Les cantons "riches" verseront 1,5 milliard (+55 millions) et la Confédération 2,2 milliards (+88 millions).

Un deuxième fonds (730 millions, -7,4 millions), financé entièrement par la Confédération, sert à indemniser les cantons pour leurs charges excessives. Enfin, 359 millions sont versés pour les cas de rigueur liés à la réforme de la péréquation en 2008.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.