Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plus de deux cents pélicans ont été retrouvés morts sur des plages du nord du Pérou, a rapporté samedi la presse locale. Cette découverte a eu lieu dans la même zone où 877 dauphins sont morts d'un virus depuis le début de l'année.

Les pélicans ont été retrouvés par des pêcheurs au large des plages de Piura et de Lambayeque le long d'une bande côtière de 170 km, a précisé le journal "El Comercio"".

Le président de l'Association des pêcheurs indépendants de Puerto Eten, Francisquo Niquen, a expliqué que les pélicans agonisaient au moment où on les a trouvés et que rien n'a pu être fait pour les sauver.

Morbillivirus

Le cas de ces volatiles ressemble à celui des 877 dauphins découverts à la mi-avril lorsque des dizaines de cétacés ont été rejetés sur les plages péruviennes de la même région, sans cause apparente.

Le ministère péruvien de l'environnement poursuit son enquête sur le cas des dauphins. L'hypothèse la plus sérieuse à ce jour est qu'il s'agit d'un virus qui porte le nom de "morbillivirus".

ATS