Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Pétition contre le recours à deux nouveaux radars dans le Jura

Une pétition munie de 2362 signatures dénonçant la location de deux radars supplémentaires dans le canton du Jura a été remise mercredi à la Chancellerie. Ce dépôt intervient alors que le Parlement doit se prononcer sur une hausse du montant des amendes d'ordre au budget 2013.

Intitulée "Sécurité oui, harcèlement non", cette initiative lancée par l'organisation Mobilitant.org accuse le gouvernement d'entrer dans une "politique d'argent facile en fixant un quota de 3,6 millions d'amendes radars pour 2013". Aujourd'hui le canton ne dispose que d'un radar.

Le gouvernement jurassien prévoyait dans son projet de budget une hausse des rentrées liées aux amendes d'ordre de 2,8 millions de francs pour atteindre les 3,6 millions grâce à la location de radars semi-fixes. Un montant toutefois revu à la baisse par le gouvernement dans la dernière mouture du projet de budget.

Président de Mobilitant.org, organisation qui s'oppose aussi aux zones 30 km/h, Pascal Prince estime que l'Etat entend ainsi culpabiliser ceux qui vont travailler en voiture. Il accuse le gouvernement jurassien de suivre une politique d'argent facile avec la location de radars supplémentaires.

"Chasseurs de primes"

Le syndicat de police refuse aussi cette hausse du montant des amendes d'ordre, craignant que les agents soient perçus comme des "chasseurs de primes". Pour le ministre des finances Charles Juillard, il ne s'agit pas de remplir les caisses de l'Etat en louant des radars mais d'améliorer la sécurité routière.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.