Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les entreprises suisses commencent à investir en Iran depuis la levée des sanctions (archives).

KEYSTONE/AP/VAHID SALEMI

(sda-ats)

Un groupe genevois a décroché le premier contrat dans la pétrochimie en Iran depuis la levée des sanctions. Welding Engineers va aider à la fabrication d'un caoutchouc dans une usine prévue à Assaluyeh.

Le contrat a été signé dimanche dernier avec l'entreprise iranienne Sadaf Petrochemical Assaluyeh. Le secrétaire général de la Chambre de commerce irano-suisse, qui a confirmé mercredi à l'ats l'information publiée par des médias iraniens, s'est réjoui de cette "coopération" entre les deux pays.

L'entreprise genevoise va également aider le groupe iranien pour l'établissement de l'usine. Welding Enginners est spécialisé dans la machinerie destinée à la fabrication de caoutchouc synthétique. Il n'a pas souhaité confirmer la signature du contrat.

ATS