Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pablo Brägger a réussi son "échauffement" avant sa finale très attendue à la barre fixe, aux Mondiaux à Montréal. Le St-Gallois a fini 6e de la finale des barres parallèles, sa deuxième spécialité.

Cette finale avait lieu une heure avant l'heure H, celle de son passage à la barre fixe (vers 21h45), considérée comme l'agrès roi et qui avait valu le titre européen à Brägger en avril dernier en Roumanie. Il visera le podium en fin de soirée.

Le gymnaste de Macolin - où est rassemblée l'élite suisse - a évolué légèrement en deçà de son niveau des qualifications (14,733 points) aux barres parallèles, mais son 6e rang dépasse les attentes et constitue le meilleur résultat d'un Suisse dans une finale mondiale par engin depuis seize ans. Malgré une réception un peu instable et un léger manque de fluidité, Brägger a très bien maîtrisé son exercice et chassé les démons après sa chute à cet appareil lors du concours général deux jours plus tôt (12e place).

L'épreuve a été dominée par le Chinois Zou Jingyuan, crédité d'une époustouflante note de 15,900 pts, devant l'Ukrainien Oleg Verniaev (15,833) et le Russe David Belyavskiy (15,266).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS