Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Philippin Manny Pacquiao est prêt à sortir de sa retraite sportive prise en avril dernier, deux mois après avoir été élu sénateur dans son pays, a déclaré son promoteur Bob Arum.

"Manny veut revenir, le seul problème est de trouver une date qui n'interfère pas avec ses obligations de sénateur", a déclaré Arum. "Il nous a donné le feu vert pour trouver un lieu et un adversaire pour des dates précises", a-t-il poursuivi.

Arum a précisé que ce come-back pourrait avoir lieu le 29 octobre ou le 5 novembre à Las Vegas.

Dans la foulée, Pacquiao, 37 ans, a publié un communiqué pour nuancer les propos d'Arum: "Je le dis clairement, ma priorité est mon travail législatif", a précisé celui qui a détenu des titres mondiaux dans huit catégories différentes de poids.

"Mon prochain combat n'a pas encore été négocié, s'il devait en avoir un, je ferais en sorte qu'il n'y ait pas d'interférence avec mon mandat au Sénat", a insisté le sportif philippin le plus célèbre de la planète.

Pacquiao a disputé, et remporté, son dernier combat le 9 avril dernier à Las Vegas contre l'Américain Timothy Bradley, pour porter son bilan à 58 victoires, dont 38 avant la limite, six défaites et deux nuls.

Il avait déclaré par le passé qu'il pourrait se laisser tenter par une revanche contre l'Américain Floyd Mayweather, qui l'avait battu en mai 2015 dans ce qui avait été alors présenté comme "le combat du siècle". Mais Mayweather qui a pris aussi sa retraite, ne semble pas intéressé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS